Evelyn Campos Acosta (2023) Figuras políticas y tecnologías informacionales en un movimiento socioambiental de Atacama. Sous la direction de Capucine Boidin, Nicolas Richard et André Menard, en cotutelle internationale Universidad de Chile et Université Sorbonne Nouvelle. Soutenue le 24 avril 2023.

Soutenance de thèse de Mme. Evelyn Campos Acosta en cotutelle internationale Universidad de Chile et Université Sorbonne Nouvelle

Le 25 avril 2023 à 14 h 00

Figures politiques et nouvelles technologies d’information et communication dans un mouvement socio-environnemental dans la région d’Atacama. Fictions politiques du bicentenaire chilien.

Sous la direction de André Menard (Universidad de Chile), Nicolas Richard (CNRS, CREDA UMR7227), Capucine Boidin (Université Sorbonne Nouvelle)

Devant le jury :

Mme. Capucine BOIDIN-CARAVIAS, Professeur des Universités en Anthropologie, Université Sorbonne Nouvelle.

M. Christophe GIUDICELLI Professeur des Universités en Histoire, Sorbonne Université.

M. André MÉNARD, Professeur des Universités en Anthropologie, Université du Chili.

M. Héctor MORALES, Professeur des Universités en Anthropologie, Université du Chili.
M. Nicolas RICHARD, Chargé de Recherche CNRS, CREDA, Université Sorbonne Nouvelle.

M. Miguel URRUTIA, Professeur des Universités en Sociologie, Université du Chili.

Resumen :

Esta investigación surge del interés por el estado de lo político en el Chile del post bicentenario. Desde una antropología política, en convergencia con la sociología de movimientos sociales, la pregunta por la dramaturgia de lo político en el Chile del siglo XXI se dirige hacia el estudio de la puesta en escena, dentro y fuera de línea, de un Movimiento Socioambiental en la región de Atacama del Norte chico, en el que convergen actores del ambientalismo, asambleas territoriales, colectivos feministas, ONG’s y comunidades indígenas. A través de una metodología cualitativa, con una fase de etnografía clásica y etnografía virtual, y una fase sociohistórica con una lectura tecnofeminista de larga duración sobre autoridad y comunicación (S. XVI-XX), este estudio da cuenta de las relaciones entre las figuras políticas del presente y las formas políticas del pasado colonial del territorio. Bajo un contexto de reemergencia étnica Diaguita, la politización de los actores locales en un movimiento socioambiental logra actualizar formas políticas de un pasado indio en la puesta en escena y las imágenes de las figuras políticas del agua, la asamblea, la autoridad indígena, las lideresas y los cientistas sociales yanaconas.

Résumé :

Depuis l’anthropologie politique, en dialogue avec la sociologie des mouvements sociaux, cette thèse interroge la mise en scène du politique, « en ligne » et au-dehors, d’un mouvement socio-environnemental de la région d’Atacama au nord du Chili, dans le contexte politique du bicentenaire de l’indépendance nationale. Le cas d’étude a fait émerger le lien entre le genre, l’ethnicité et l’environnement sur le terrain politique local et sa mise en scène dans l’espace publique et l’espace virtuel. À partir d’une méthode qualitative en deux étapes : une phase ethnographique qui articule l’ethnographie classique et l’ethnographie virtuelle, et une phase socio-historique qui fait une analyse techno-féministe de longue durée sur l’autorité et les technologies de communication (XVIè au XXè siécle). Dans le contexte de résurgence ethnique Diaguita, les acteurs politiques locaux du mouvement social actualisent les formes politique du passé Indio, dans la mise en scène des figures politiques de l’eau, l’assemblée, l’autorité autochtone, les chefferies féminines et les chercheuses en sciences sociales yanaconas. Des figures politiques qui prennent une autre résonnance lorsque nous les mettons en écho avec une analyse techno-féministe des formes politiques du passé colonial et républicain du territoire.


Mots clés: Mouvements sociaux ; autorité ; technoféminisme ; ethnographie virtuelle ; Norte Chico.


La soutenance est publique.

Lieu : Campus Condorcet, Bâtiment recherche sud – Salle 5.023

5, Cours des Humanités, 93330 Aubervilliers (M° Front populaire, ligne 12)



Citer ce billet
ecampos (2023, 24 avril). Evelyn Campos Acosta (2023) Figuras políticas y tecnologías informacionales en un movimiento socioambiental de Atacama. Sous la direction de Capucine Boidin, Nicolas Richard et André Menard, en cotutelle internationale Universidad de Chile et Université Sorbonne Nouvelle. Soutenue le 24 avril 2023. IRP ATACAMA-SHS | Sciences humaines en territoire minier. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/d1s1

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search