Ports et littoraux du désert d’Atacama

"Puerto de Pisagua", Hans Steffen (1865-1936)

Le littoral du désert d’Atacama constitue la section de côte avec la plus forte densité portuaire de toute la façade Pacifique de l’Amérique du Sud – une quarantaine de ports sont ou ont été en fonctionnement pour 1500 km de côte et près d’une dizaine de nouveaux ports minéraliers sont actuellement à l’étude; cette “sur-portuarisation” constitue un trait saillant de l’exploitation minière dans le désert d’Atacama. Les ports du désert sont essentiellement orientés vers l’exportation de minerais et ils se sont spécialisés, selon les époques, dans l’industrie du guano (Paquica, Pabellón de Pica, Guanillos, Mejillones), de l’argent (Cobija, Antofagasta, Caldera, Carrizal Bajo, Guayacán), du cuivre (Antofagasta, Gatico, Michilla, Tocopilla, Paposo, Taltal, Chañaral, Candelaria, Guayacán, Pelambres), du salpêtre (Pisagua, Junín, Mejillones del Norte, Iquique, Caleta Buena, Patillos, Tocopilla, Antofagasta, Mejillones, Taltal), du sel (Patillos, Patache) ou du fer (Guayacán, Huasco, Cruz Blanca, Totoralillo). Ces ports servent aussi à l’importation de combustibles (charbon, gaz, fioul), de solvants chimiques, d’équipements et d’autres intrants miniers. Ainsi, les ports de l’Atacama constituent des observatoires privilégiés pour comprendre l’organisation des systèmes miniers et leurs évolutions techniques et sociales. 

Plus largement, d’un point de vue anthropologique, le littoral d’Atacama connecte l’un des déserts les plus arides au monde, caractérisé par une productivité primaire rare, sectorielle et intermittente, avec l’une des zones océaniques les plus riches de la planète, dont la profondeur des eaux et la convergence entre la courant de Humboldt et l’up-welling côtier ouest-américain assurent une productivité primaire abondante, non sectorielle et permanente. Ainsi, la vie dans le désert est fortement imbriquée avec la vie dans l’océan (les chaînes trophiques de l’hinterland s’y appuient fortement et la côte joue un rôle essentiel dans le fonctionnement du désert), mais la temporalité, la quantité et la distribution des ressources s’organisent de façon diamétralement opposée. Autrement dit, le littoral n’est pas seulement la limite naturelle entre le désert et l’océan, mais aussi et surtout l’ensemble des formes techniques, sociales et culturelles qui structurent historiquement la traduction et l’articulation entre ces deux espaces aux rythmes différenciés. L’occupation humaine de la côte d’Atacama remonte à environ 12 000 ans, à travers des groupes locaux vivant de la pêche, la chasse marine, la cueillette de mollusques et l’exploitation minière à échelle familiale; les technologies précolombiennes du littoral – embarcations, harpons, hameçons, techniques minières –  coexistent à partir du 19e siècle avec le développement des ports et des systèmes industriels, en organisant des formes transitionnelles et composites.

Cet axe cherche à étudier dans une perspective multidisciplinaire la problématique littorale et portuaire dans le désert d’Atacama, en s’apuyant sur l’histoire technique portuaire, sur l’anthropologie et l’archéologie des littoraux et sur la modélisation virtuelle des paysages industriels afin de dresser un premier portrait, sur deux siècles d’histoire, des principales évolutions et contradictions des systèmes portuaires et littoraux de l’Atacama. Il s’interesse aux projections, médiations et circulations qui connectent les espaces océanique et désertique, ainsi qu’aux tensions sociales et environnementales qui résultent de l’accentuation des dynamiques extractives.

Sous la coordination de Nicolas Richard (CNRS CREDA), Sylvain Laubé (CFV, Université Bretagne Occidentale), Daniel Quiroz (Universidad de Chile, Servicio Nacional del Patrimonio), Benjamín Ballester (Universidad de Tarapacá), Damir Galaz-Mandakovic (Universidad de Tarapacá).

À la une :


Nicolas Richard

Chargé de recherche HDR au CNRS. CREDA UMR 7227 - Centre de recherche et de documentation sur les Amériques

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search